Search

Items tagged with: Mélenchon

Krugor
1 month ago
Image/photo

Dans une lettre solennelle #Valls avait appelé les habitants de la ville d'Évry à voter #Macron #Presidentielle2017



Résultat, #Mélenchon en tête :)
pa¢ø
1 month ago
Image/photo

Dans une lettre solennelle #Valls avait appelé les habitants de la ville d'Évry à voter #Macron #Presidentielle2017



Résultat, #Mélenchon en tête :)
Krugor
1 month ago
Image/photo

Les fenêtres de l’histoire



par Frédéric Lordon, 19 avril 2017

http://blog.mondediplo.net/2017-04-19-Les-fenetres-de-l-histoire



...

#France #élections #vote #politique #société #économie
#analyse #mélenchon #jlm2017 #macron #fillon #lepen #frédéric-lordon #le-monde-diplomatique
Honoré Luganiol
1 month ago
Image/photo

Les fenêtres de l’histoire



par Frédéric Lordon, 19 avril 2017

http://blog.mondediplo.net/2017-04-19-Les-fenetres-de-l-histoire



...

#France #élections #vote #politique #société #économie
#analyse #mélenchon #jlm2017 #macron #fillon #lepen #frédéric-lordon #le-monde-diplomatique
Krugor
1 month ago
Image/photo

#Mélenchon - #Innovative campaign strategy!



Maybe the first one using #Holograms and he is campaigning also with a video game.

#jlm2017 #france #politique
Krugor
1 month ago
Image/photo

Désintox : quand Patrick Cohen (et #Wikipedia) voient des Russes et des Iraniens là où il n’y en a pas



#Mélenchon #JLM2017 #Avenirencommun #Bolivar #Alba #altermondialisme #solidaritéinternationale
http://yetiblog.org/index.php?post/2377
Pavithran S
1 month ago
Image/photo

#Mélenchon - #Innovative campaign strategy!



Maybe the first one using #Holograms and he is campaigning also with a video game.

#jlm2017 #france #politique
pa¢ø
1 month ago
Image/photo

Désintox : quand Patrick Cohen (et #Wikipedia) voient des Russes et des Iraniens là où il n’y en a pas



#Mélenchon #JLM2017 #Avenirencommun #Bolivar #Alba #altermondialisme #solidaritéinternationale
http://yetiblog.org/index.php?post/2377
Krugor
2 months ago
#Médias #France #Mélenchon #Présidentielles

NERVOSITE AMBIANTE... - LA CHUTE - LAPSUS

Au "Figaro". Visiblement, on perd ses nerfs, dans la perspective d'une montée de Mélenchon, et encore plus, dans la perspective d'un deuxième tour Le Pen Mélenchon. Oui, parce que, parait il, 20 % des français vont s'expatrier si le résultat ne leur convient...
Krugor
2 months ago

Présidentielle française 2017. — Le vote inutile



#politique, #électionprésidentielle, #unioneuropéenne, #UPR, #Arthaud, #Asselineau, #Cheminade, #Dupont-Aignan, #Fillon, #Hamon, #Lassalle, #LePen, #Macron, #Mélenchon, #Poutou

Je m’adresse ici aux citoyens français qui pensent que l’élection présidentielle et les élections législatives servent encore à quelque chose. Tout particulièrement celles de 2012 semblent nous avoir montré que non : François Hollande et les gouvernements formés par la prétendue gauche se sont fait élire sur un programme qu’ils n’ont pas appliqué. Mieux, ils ont poursuivi l’essentiel des politiques du président de la République et des gouvernements précédents, c’est-à-dire, bien souvent, en mettant en œuvre le contraire du programme annoncé par le candidat François Hollande.

Manuel Valls a déclaré qu’on lui avait « imposé » de recourir à l’article 49 alinéa 3 pour faire passer en force des projets de loi impopulaires. Pour cela il fut raillé, alors qu’en définitive, pour une fois, il disait bien la vérité — tout en mentant, bien sûr, car ce ne furent pas les députés « frondeurs » du P« S » qui le lui imposèrent… Tout simplement parce que les lois dites « Macron » et « El Khomri » sont des transpositions dans le droit français des directives européennes. Comme pour toute directive européenne, cette transposition dans le droit national est o-bli-ga-toire. Et ces deux exemples le montrent : il ne s’agit pas seulement d’harmoniser des normes techniques entre les États membres ou d’assurer de grandes coopérations au niveau policier, par exemple, ou de mettre en œuvre une politique commune en matière d’environnement. Non, les domaines d’intervention de l’Union européenne dans les politiques nationales sont nombreux et de portée considérable.

Mais les lois européennes sont l’aboutissement d’un processus démocratique à l’échelle de l’Union, n’est-ce pas ? Il faut bien jouer le jeu de la démocratie, même lorsque la position française est minoritaire ! « Processus démocratique » de l’UE ? Tant s’en faut !

Pour commencer, sans entrer dans les détails, il existe entre les différentes institutions de l’Union européenne un déséquilibre criant des pouvoirs, au détriment de la seule que les citoyens européens élisent directement, le Parlement — même s’il faut reconnaître que les pouvoirs de ce dernier ont été étendus depuis le traité de Maastricht, il est très loin de disposer de tous les attributs attendus d’un Parlement véritable : en particulier, il ne peut même pas émettre de propositions de loi, et ses possibilités en matière d’amendements sont singulièrement restreintes. De manière fondamentale, surtout, les traités européens ne se contentent pas de jouer le rôle d’une constitution établissant le rôle et les pouvoirs respectifs de chaque institution de l’Union européenne : Conseil européen, Commission européenne, Conseil de l’Union européenne, Parlement, Banque centrale… Si tel était le cas, on pourrait imaginer qu’en fonction des élections européennes ainsi que des élections nationales différentes politiques pussent être menées en matière économique, monétaire, sociale… Mais il n’en est rien, car les traités fixent un grand nombre d’orientations politiques essentielles, qu’il s’agisse de l’agriculture, de la pêche, de la circulation des capitaux, des hommes et des marchandises, de la concurrence, des services publics, de la défense ou même du budget des États, entre autres exemples… Les « recommandations » à destination des États membres formulées périodiquement par la Commission européenne sont la première étape conduisant à des amendes considérables pour tel ou tel État qui refuserait d’obtempérer. Il n’est même pas possible de refuser de payer les amendes en question : le montant de celles-ci se voit déduit des fonds européens dont bénéficie l’État récalcitrant. Si ce dernier décide en réaction de diminuer le montant fixé de sa contribution au budget de l’Union européenne, il s’expose à de nouvelles sanctions et à la dégradation de ses relations avec l’ensemble des pays de l’UE.

Bien sûr, on a le droit d’estimer que les politiques fixées par les traités européens et mises en œuvre par la Commission sont pertinentes, voire les meilleures possible. Est-ce une raison pour s’accommoder du « déficit démocratique » dont souffrirait l’Union européenne ?

« Déficit » ? « Déficit » ? La mauvaise plaisanterie ! En vérité, les citoyens de l’Union européenne vivent sous la coupe d’un régime antidémocratique, une protodictature fédérale qui ne dit pas son nom. Quand l’ancienne vice-présidente de la Commission européenne, Viviane Reding, déclare : « Il faut lentement mais sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales : il n’y a plus que des politiques européennes, qui sont partagées dans une souveraineté commune », ou lorsque l’actuel président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, assène carrément : « Il ne peut y avoir de choix démocratique [national]contre les traités européens », il ne faut pas y voir des boutades ou des exagérations. L’une et l’autre sont on ne peut mieux placés pour savoir de quoi ils parlent : c’est la réalité crue.

Mais ne me croyez pas, ne les croyez pas non plus sur parole : renseignez-vous par vous-mêmes sur les vices de la prétendue « construction européenne ». Lisez les traités, lisez-les, puisque nous nous enorgueillissons d’être un État de droit. Voilà qui tombe bien : l’Union européenne est d’abord une construction juridique.

Que tous ceux qui non seulement adhèrent aux politiques définies par l’Union européenne, mais en outre s’accommodent du fonctionnement de cette dernière commencent par admettre qu’ils ne sont pas démocrates. Certes, c’est leur droit… Mais qu’au moins sans faux-semblants ils l’assument !

Quant à ceux qui sont restés attachés à l’idée de démocratie, mais qui pensent que l’on peut « changer de l’intérieur » l’Union européenne pour la réorienter, qu’ils prennent conscience que cela passe nécessairement par la modification des traités, avec la suppression ou la reformulation de nombreux articles.

Les procédures de modification des traités sont définies par l’article 48 du traité sur l’Union européenne. C’est un parcours semé d’embûches à l’issue duquel est requise l’unanimité des vingt-huit États membres. Autant dire que cela n’arrivera jamais. N’y a-t-il pourtant pas eu de nouveaux traités ? Oui, par empilements successifs d’articles et diverses retouches en matière institutionnelle. Mais jamais de remise en cause essentielle des orientations fondamentales de la « construction européenne », qui déjà étaient celles du traité de Rome et connurent un essor spectaculaire avec le traité de Maastricht.

C’est avec profit qu’on relira le discours de 1957 contre le traité de Rome tenu par Pierre Mendès France à l’Assemblée nationale (http://www.les-crises.fr/discours-de-pierre-mendes-france-contre-le-traite-de-rome-le-18-janvier-1957/) comme on réécoutera celui de Philippe Séguin en 1992 contre le traité de Maastricht () : deux analyses visionnaires, auxquelles la réalité n’aura que trop donné raison.

Cette construction antidémocratique qu’est l’Union européenne n’est pas véritablement réformable. Au moins dans le cadre actuel, les promesses d’« autre Europe » sont donc au mieux des inepties, au pire des mensonges électoralistes.

Que l’on souhaite revenir au statu quo ante ou refonder un autre projet européen, il est nécessaire de commencer par sortir de l’Union européenne, véritable prison des peuples. C’est la solution la moins douloureuse et la plus respectueuse des autres États européens.

Voter Macron, voter Fillon, voter Hamon, voter Dupont-Aignan, voter Arthaud, voter Poutou, voter Lassalle, c’est voter pour les politiques imposées par l’Union européenne, puisque tous ou bien la soutiennent ou bien, tout en la critiquant, excluent de la quitter en promettant « une autre Europe », qui jamais n’adviendra, ou bien n’envisagent même pas l’hypothèse.

Voter Mélenchon ? Si ce dernier a longtemps entretenu l’ambiguïté, ceux qui ont cru que son plan B alambiqué signifiait la sortie de l’Union européenne en cas d’échec des négociations amorcées dans le cadre d’un rapport de forces impliquant la désobéissance aux traités (plan A, sans précision des articles concernés) en sont maintenant pour leurs frais : le plan B, c’est la poursuite du plan A à plusieurs… Oui, et à quoi cela peut-il mener ? Soit à une série de redditions sans conditions à la Tsípras, soit aux hostilités généralisées entre membres de l’Union européenne et à la probable dislocation brutale de cette dernière, dans les pires conditions — qui vivra verra bien alors si « l’Europe, c’est la paix »…

Voter Le Pen ? Le flou de son programme laisse craindre le pire : durée des négociations sur les changements à apporter aux traités européens ? objectifs précis de Marine Le Pen pour ces négociations ? critères sur la base desquels elle estimera que ses négociations auront été une réussite ou un échec ? Engagement solennel à respecter le résultat du référendum annoncé sans date ? Modalités de la sortie éventuelle ? Toute députée européenne qu’elle soit, Marine Le Pen a fait preuve au cours des dernières années d’un profond amateurisme sur les questions relatives à l’Union : nature de l’euro, traités qui selon elle n’incluraient de sortie légale, contenu de l’article 50 du TUE. S’est-elle entre-temps mise à niveau ? Possible, mais son programme est remarquablement vague sur des points essentiels.

Fondamentalement, que vous soyez électeurs de Marine Le Pen ou même de Jean-Luc Mélenchon, croyez-vous réellement que votre candidat ait une chance d’être élu au second tour ? Imaginez-vous des électeurs de droite, du centre ou même d’une partie du P« S » voter pour M. Mélenchon ? Imaginez-vous des électeurs de gauche, du centre et d’une grande partie de la droite voter pour Mme Le Pen ? L’un ou l’autre ne pourraient alors compter que sur un taux d’abstention si énorme qu’il ne s’est encore jamais vu. Rappelons que depuis 1981 le taux de participation au second tour n’est jamais descendu sous 79 %. Prenons le cas du FN. Sauf erreur, il a fait son meilleur score aux régionales de 2015 : environ 15 % des électeurs inscrits. Même en supposant un bond de 10 % des électeurs inscrits en 2017, il faudrait un taux d’abstention supérieur à 50 % au second tour pour que ces hypothétiques 25 % des électeurs inscrits se transforment en plus de 50 % des suffrages exprimés ! Que vous le redoutiez ou que vous l’espériez, ouvrez les yeux : Marine Le Pen ne sera jamais élue présidente de la République.

Ou plutôt elle ne pourrait l’être que dans un cas de figure : que Jean-Luc Mélenchon, finalement rallié par Hamon, soit également présent au second tour ! Et pour ma part, je parierais en l’espèce sur Mélenchon. Quelle que soit l’issue d’un tel second tour, on peut craindre le pire : jamais la société française n’aurait été aussi clivée. Quand on voit l’ampleur des manifestations autour d’un sujet relativement accessoire comme le mariage des homosexuels, sans parler des manifestations contre les lois dites « Macron » et « El Khomri », on peut craindre le pire. La seule garantie d’une victoire de Mélenchon ou de Le Pen n’est pas la réforme ou la sortie de l’Union européenne, mais la division profonde du peuple français.

Jacques Cheminade ? Entre autres choses intéressantes, il propose de quitter l’UE. Excellent ! Sauf que, pour gagner du temps, il exclut pour cela la voie juridique, celle de l’article 50 du traité sur l’Union européenne, au mépris des engagements de l’État français et du droit international comme de nos relations avec les autres pays de l’Union européenne. « Accessoirement », il reconnaît lui-même qu’il n’a aucune chance d’accéder au second tour de l’élection présidentielle. Pourquoi dans ce cas voter pour lui ?

Réformer l’Union européenne est impossible. Si l’on n’est pas d’accord avec la politique qu’elle nous impose, nous n’avons pas d’autre choix que d’en sortir. C’est le seul moyen pour la France de recouvrer sa souveraineté, de redonner un sens aux élections, de rétablir la démocratie. Encore convient-il de sortir de manière responsable et ordonnée, afin de conserver les meilleures relations possible avec nos partenaires européens. Seul le propose François Asselineau.

François Asselineau n’est pas parfait. On peut être sceptique face à certaines de ses déclarations, opposé à certaines de ses prises de position. Mais il est le seul qui propose de rassembler un maximum de Français par-delà les oppositions politiques dans le but de redonner à notre pays son indépendance. Et l’on voudrait élire quelqu’un d’autre parmi les candidats en lice ?

Les votes inutiles sont au nombre de dix.

Le seul vote utile à l’élection présidentielle est celui pour François Asselineau.

Discours de Pierre Mendès-France contre le traité de Rome le 18 janvier 1957

Visit the post for more.
Thomas Savary
2 months ago

Présidentielle française 2017. — Le vote inutile



#politique, #électionprésidentielle, #unioneuropéenne, #UPR, #Arthaud, #Asselineau, #Cheminade, #Dupont-Aignan, #Fillon, #Hamon, #Lassalle, #LePen, #Macron, #Mélenchon, #Poutou

Je m’adresse ici aux citoyens français qui pensent que l’élection présidentielle et les élections législatives servent encore à quelque chose. Tout particulièrement celles de 2012 semblent nous avoir montré que non : François Hollande et les gouvernements formés par la prétendue gauche se sont fait élire sur un programme qu’ils n’ont pas appliqué. Mieux, ils ont poursuivi l’essentiel des politiques du président de la République et des gouvernements précédents, c’est-à-dire, bien souvent, en mettant en œuvre le contraire du programme annoncé par le candidat François Hollande.

Manuel Valls a déclaré qu’on lui avait « imposé » de recourir à l’article 49 alinéa 3 pour faire passer en force des projets de loi impopulaires. Pour cela il fut raillé, alors qu’en définitive, pour une fois, il disait bien la vérité — tout en mentant, bien sûr, car ce ne furent pas les députés « frondeurs » du P« S » qui le lui imposèrent… Tout simplement parce que les lois dites « Macron » et « El Khomri » sont des transpositions dans le droit français des directives européennes. Comme pour toute directive européenne, cette transposition dans le droit national est o-bli-ga-toire. Et ces deux exemples le montrent : il ne s’agit pas seulement d’harmoniser des normes techniques entre les États membres ou d’assurer de grandes coopérations au niveau policier, par exemple, ou de mettre en œuvre une politique commune en matière d’environnement. Non, les domaines d’intervention de l’Union européenne dans les politiques nationales sont nombreux et de portée considérable.

Mais les lois européennes sont l’aboutissement d’un processus démocratique à l’échelle de l’Union, n’est-ce pas ? Il faut bien jouer le jeu de la démocratie, même lorsque la position française est minoritaire ! « Processus démocratique » de l’UE ? Tant s’en faut !

Pour commencer, sans entrer dans les détails, il existe entre les différentes institutions de l’Union européenne un déséquilibre criant des pouvoirs, au détriment de la seule que les citoyens européens élisent directement, le Parlement — même s’il faut reconnaître que les pouvoirs de ce dernier ont été étendus depuis le traité de Maastricht, il est très loin de disposer de tous les attributs attendus d’un Parlement véritable : en particulier, il ne peut même pas émettre de propositions de loi, et ses possibilités en matière d’amendements sont singulièrement restreintes. De manière fondamentale, surtout, les traités européens ne se contentent pas de jouer le rôle d’une constitution établissant le rôle et les pouvoirs respectifs de chaque institution de l’Union européenne : Conseil européen, Commission européenne, Conseil de l’Union européenne, Parlement, Banque centrale… Si tel était le cas, on pourrait imaginer qu’en fonction des élections européennes ainsi que des élections nationales différentes politiques pussent être menées en matière économique, monétaire, sociale… Mais il n’en est rien, car les traités fixent un grand nombre d’orientations politiques essentielles, qu’il s’agisse de l’agriculture, de la pêche, de la circulation des capitaux, des hommes et des marchandises, de la concurrence, des services publics, de la défense ou même du budget des États, entre autres exemples… Les « recommandations » à destination des États membres formulées périodiquement par la Commission européenne sont la première étape conduisant à des amendes considérables pour tel ou tel État qui refuserait d’obtempérer. Il n’est même pas possible de refuser de payer les amendes en question : le montant de celles-ci se voit déduit des fonds européens dont bénéficie l’État récalcitrant. Si ce dernier décide en réaction de diminuer le montant fixé de sa contribution au budget de l’Union européenne, il s’expose à de nouvelles sanctions et à la dégradation de ses relations avec l’ensemble des pays de l’UE.

Bien sûr, on a le droit d’estimer que les politiques fixées par les traités européens et mises en œuvre par la Commission sont pertinentes, voire les meilleures possible. Est-ce une raison pour s’accommoder du « déficit démocratique » dont souffrirait l’Union européenne ?

« Déficit » ? « Déficit » ? La mauvaise plaisanterie ! En vérité, les citoyens de l’Union européenne vivent sous la coupe d’un régime antidémocratique, une protodictature fédérale qui ne dit pas son nom. Quand l’ancienne vice-présidente de la Commission européenne, Viviane Reding, déclare : « Il faut lentement mais sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales : il n’y a plus que des politiques européennes, qui sont partagées dans une souveraineté commune », ou lorsque l’actuel président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, assène carrément : « Il ne peut y avoir de choix démocratique [national]contre les traités européens », il ne faut pas y voir des boutades ou des exagérations. L’une et l’autre sont on ne peut mieux placés pour savoir de quoi ils parlent : c’est la réalité crue.

Mais ne me croyez pas, ne les croyez pas non plus sur parole : renseignez-vous par vous-mêmes sur les vices de la prétendue « construction européenne ». Lisez les traités, lisez-les, puisque nous nous enorgueillissons d’être un État de droit. Voilà qui tombe bien : l’Union européenne est d’abord une construction juridique.

Que tous ceux qui non seulement adhèrent aux politiques définies par l’Union européenne, mais en outre s’accommodent du fonctionnement de cette dernière commencent par admettre qu’ils ne sont pas démocrates. Certes, c’est leur droit… Mais qu’au moins sans faux-semblants ils l’assument !

Quant à ceux qui sont restés attachés à l’idée de démocratie, mais qui pensent que l’on peut « changer de l’intérieur » l’Union européenne pour la réorienter, qu’ils prennent conscience que cela passe nécessairement par la modification des traités, avec la suppression ou la reformulation de nombreux articles.

Les procédures de modification des traités sont définies par l’article 48 du traité sur l’Union européenne. C’est un parcours semé d’embûches à l’issue duquel est requise l’unanimité des vingt-huit États membres. Autant dire que cela n’arrivera jamais. N’y a-t-il pourtant pas eu de nouveaux traités ? Oui, par empilements successifs d’articles et diverses retouches en matière institutionnelle. Mais jamais de remise en cause essentielle des orientations fondamentales de la « construction européenne », qui déjà étaient celles du traité de Rome et connurent un essor spectaculaire avec le traité de Maastricht.

C’est avec profit qu’on relira le discours de 1957 contre le traité de Rome tenu par Pierre Mendès France à l’Assemblée nationale (http://www.les-crises.fr/discours-de-pierre-mendes-france-contre-le-traite-de-rome-le-18-janvier-1957/) comme on réécoutera celui de Philippe Séguin en 1992 contre le traité de Maastricht () : deux analyses visionnaires, auxquelles la réalité n’aura que trop donné raison.

Cette construction antidémocratique qu’est l’Union européenne n’est pas véritablement réformable. Au moins dans le cadre actuel, les promesses d’« autre Europe » sont donc au mieux des inepties, au pire des mensonges électoralistes.

Que l’on souhaite revenir au statu quo ante ou refonder un autre projet européen, il est nécessaire de commencer par sortir de l’Union européenne, véritable prison des peuples. C’est la solution la moins douloureuse et la plus respectueuse des autres États européens.

Voter Macron, voter Fillon, voter Hamon, voter Dupont-Aignan, voter Arthaud, voter Poutou, voter Lassalle, c’est voter pour les politiques imposées par l’Union européenne, puisque tous ou bien la soutiennent ou bien, tout en la critiquant, excluent de la quitter en promettant « une autre Europe », qui jamais n’adviendra, ou bien n’envisagent même pas l’hypothèse.

Voter Mélenchon ? Si ce dernier a longtemps entretenu l’ambiguïté, ceux qui ont cru que son plan B alambiqué signifiait la sortie de l’Union européenne en cas d’échec des négociations amorcées dans le cadre d’un rapport de forces impliquant la désobéissance aux traités (plan A, sans précision des articles concernés) en sont maintenant pour leurs frais : le plan B, c’est la poursuite du plan A à plusieurs… Oui, et à quoi cela peut-il mener ? Soit à une série de redditions sans conditions à la Tsípras, soit aux hostilités généralisées entre membres de l’Union européenne et à la probable dislocation brutale de cette dernière, dans les pires conditions — qui vivra verra bien alors si « l’Europe, c’est la paix »…

Voter Le Pen ? Le flou de son programme laisse craindre le pire : durée des négociations sur les changements à apporter aux traités européens ? objectifs précis de Marine Le Pen pour ces négociations ? critères sur la base desquels elle estimera que ses négociations auront été une réussite ou un échec ? Engagement solennel à respecter le résultat du référendum annoncé sans date ? Modalités de la sortie éventuelle ? Toute députée européenne qu’elle soit, Marine Le Pen a fait preuve au cours des dernières années d’un profond amateurisme sur les questions relatives à l’Union : nature de l’euro, traités qui selon elle n’incluraient de sortie légale, contenu de l’article 50 du TUE. S’est-elle entre-temps mise à niveau ? Possible, mais son programme est remarquablement vague sur des points essentiels.

Fondamentalement, que vous soyez électeurs de Marine Le Pen ou même de Jean-Luc Mélenchon, croyez-vous réellement que votre candidat ait une chance d’être élu au second tour ? Imaginez-vous des électeurs de droite, du centre ou même d’une partie du P« S » voter pour M. Mélenchon ? Imaginez-vous des électeurs de gauche, du centre et d’une grande partie de la droite voter pour Mme Le Pen ? L’un ou l’autre ne pourraient alors compter que sur un taux d’abstention si énorme qu’il ne s’est encore jamais vu. Rappelons que depuis 1981 le taux de participation au second tour n’est jamais descendu sous 79 %. Prenons le cas du FN. Sauf erreur, il a fait son meilleur score aux régionales de 2015 : environ 15 % des électeurs inscrits. Même en supposant un bond de 10 % des électeurs inscrits en 2017, il faudrait un taux d’abstention supérieur à 50 % au second tour pour que ces hypothétiques 25 % des électeurs inscrits se transforment en plus de 50 % des suffrages exprimés ! Que vous le redoutiez ou que vous l’espériez, ouvrez les yeux : Marine Le Pen ne sera jamais élue présidente de la République.

Ou plutôt elle ne pourrait l’être que dans un cas de figure : que Jean-Luc Mélenchon, finalement rallié par Hamon, soit également présent au second tour ! Et pour ma part, je parierais en l’espèce sur Mélenchon. Quelle que soit l’issue d’un tel second tour, on peut craindre le pire : jamais la société française n’aurait été aussi clivée. Quand on voit l’ampleur des manifestations autour d’un sujet relativement accessoire comme le mariage des homosexuels, sans parler des manifestations contre les lois dites « Macron » et « El Khomri », on peut craindre le pire. La seule garantie d’une victoire de Mélenchon ou de Le Pen n’est pas la réforme ou la sortie de l’Union européenne, mais la division profonde du peuple français.

Jacques Cheminade ? Entre autres choses intéressantes, il propose de quitter l’UE. Excellent ! Sauf que, pour gagner du temps, il exclut pour cela la voie juridique, celle de l’article 50 du traité sur l’Union européenne, au mépris des engagements de l’État français et du droit international comme de nos relations avec les autres pays de l’Union européenne. « Accessoirement », il reconnaît lui-même qu’il n’a aucune chance d’accéder au second tour de l’élection présidentielle. Pourquoi dans ce cas voter pour lui ?

Réformer l’Union européenne est impossible. Si l’on n’est pas d’accord avec la politique qu’elle nous impose, nous n’avons pas d’autre choix que d’en sortir. C’est le seul moyen pour la France de recouvrer sa souveraineté, de redonner un sens aux élections, de rétablir la démocratie. Encore convient-il de sortir de manière responsable et ordonnée, afin de conserver les meilleures relations possible avec nos partenaires européens. Seul le propose François Asselineau.

François Asselineau n’est pas parfait. On peut être sceptique face à certaines de ses déclarations, opposé à certaines de ses prises de position. Mais il est le seul qui propose de rassembler un maximum de Français par-delà les oppositions politiques dans le but de redonner à notre pays son indépendance. Et l’on voudrait élire quelqu’un d’autre parmi les candidats en lice ?

Les votes inutiles sont au nombre de dix.

Le seul vote utile à l’élection présidentielle est celui pour François Asselineau.

Discours de Pierre Mendès-France contre le traité de Rome le 18 janvier 1957

Visit the post for more.
Krugor
2 months ago
#UE #Souveraineté et Union européenne : l'épine dans le pied du candidat #Mélenchon - Chroniques du Yéti http://yetiblog.org/index.php?post/2330

Souveraineté et Union européenne : l'épine dans le pied du candidat Mélenchon

  Un instant ébranlé par l’entrée en campagne de Bruno Hamon, la candidature de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle 2017 semble avoir retrouvé sa dynamique.. Mais un sujet de
Krugor
2 months ago

Voter, pour quoi faire ?



#présidentielle2017 #UE #OTAN #redistribution #Frexit #planB #Mélenchon #Asselineau

Voter, pour quoi faire ? -- Bruno GUIGUE

Voter le 23 avril, pour quoi faire ? Si les élections servaient vraiment à quelque chose, disait Coluche, il y a longtemps qu'on les aurait interdites. Avant d'aborder les enjeux du futur scrutin, il faut sans doute en passer par cette cure de réalisme. Car, on le sait d'expérience, il n'y a pas grand-chose à espérer des élections, elles ont rarement (...)
pa¢ø
2 months ago

Voter, pour quoi faire ?



#présidentielle2017 #UE #OTAN #redistribution #Frexit #planB #Mélenchon #Asselineau

Voter, pour quoi faire ? -- Bruno GUIGUE

Voter le 23 avril, pour quoi faire ? Si les élections servaient vraiment à quelque chose, disait Coluche, il y a longtemps qu'on les aurait interdites. Avant d'aborder les enjeux du futur scrutin, il faut sans doute en passer par cette cure de réalisme. Car, on le sait d'expérience, il n'y a pas grand-chose à espérer des élections, elles ont rarement (...)
Krugor
2 months ago
Les milliardaires imposent leurs choix avec leurs médias que nous subventionnons

Il n'y a pas que les pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif... qui, en passant, ne sont plus séparés ce qui est extrêmement dangereux. Il y a aussi le #pouvoir bancaire et, ci-dessous, le pouvoir médiatique :
La rédaction d'Initiative Communiste le journal du PRCF s'est penchée sur les chiffres décrivant le nombre de citation par les médias, le temps de parole de chaque candidat à la présidence. Et ces chiffres sont édifiants de la campagne de #propagande à l’œuvre pour le quatuor Hamon Macron Fillon Le Pen et de la censure frappant à contrario #Mélenchon.

[...] On est ici loin des principes de neutralité ou même d’équité qui devraient prévaloir. Rappelons que bien que privées, les chaines de télé exploitent des canaux de diffusions qui sont eux la propriété des français. Mais privatisées, la dizaines de milliardaires qui possèdent le système médiatique s’en servent tout azimut pour faire du bourrage de crâne et promouvoir les 4 candidats du système : #Macron, #Fillon, #Hamon et #LePen ! [...]

https://www.legrandsoir.info/melenchon-censure-les-medias-font-la-campagne-de-macron-fillon-hamon-le-pen-jlm2017-les-chiffres.html

#médias #TV #politique #élection #présidentielle

Mélenchon censuré : les médias font la campagne de Macron, Fillon Hamon & Le Pen ! #JLM2017 # Les chiffres -- Jean Baptiste Clément

la rédaction d'Initiative Communiste le journal du PRCF s'est penchée sur les chiffres décrivant le nombre de citation par les médias, le temps de parole de chaque candidat à la président. Et ces chiffres sont édifiants de la campagne de propagande à l'œuvre pour le quatuor Hamon Macron Fillon Le Pen et de la censure frappant à contrario (...)
Part_of You
2 months ago
Les milliardaires imposent leurs choix avec leurs médias que nous subventionnons

Il n'y a pas que les pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif... qui, en passant, ne sont plus séparés ce qui est extrêmement dangereux. Il y a aussi le #pouvoir bancaire et, ci-dessous, le pouvoir médiatique :
La rédaction d'Initiative Communiste le journal du PRCF s'est penchée sur les chiffres décrivant le nombre de citation par les médias, le temps de parole de chaque candidat à la présidence. Et ces chiffres sont édifiants de la campagne de #propagande à l’œuvre pour le quatuor Hamon Macron Fillon Le Pen et de la censure frappant à contrario #Mélenchon.

[...] On est ici loin des principes de neutralité ou même d’équité qui devraient prévaloir. Rappelons que bien que privées, les chaines de télé exploitent des canaux de diffusions qui sont eux la propriété des français. Mais privatisées, la dizaines de milliardaires qui possèdent le système médiatique s’en servent tout azimut pour faire du bourrage de crâne et promouvoir les 4 candidats du système : #Macron, #Fillon, #Hamon et #LePen ! [...]

https://www.legrandsoir.info/melenchon-censure-les-medias-font-la-campagne-de-macron-fillon-hamon-le-pen-jlm2017-les-chiffres.html

#médias #TV #politique #élection #présidentielle

Mélenchon censuré : les médias font la campagne de Macron, Fillon Hamon & Le Pen ! #JLM2017 # Les chiffres -- Jean Baptiste Clément

la rédaction d'Initiative Communiste le journal du PRCF s'est penchée sur les chiffres décrivant le nombre de citation par les médias, le temps de parole de chaque candidat à la président. Et ces chiffres sont édifiants de la campagne de propagande à l'œuvre pour le quatuor Hamon Macron Fillon Le Pen et de la censure frappant à contrario (...)
Krugor
2 months ago
#FI #UPR #UE #Frexit #Constituante #lemessage #gv

Réflexions d’Étienne #Chouard sur la #présidentielle #2017: entre #abstention, François #Asselineau, et Jean-Luc #Mélenchon. (entretien enregistré mi février)



Cosmos
3 months ago

Entrevue avec Francois #Asselineau - #THINKERVIEW



NB : Vidéo enregistré le 12 décembre 2016 (la dure avant mise en ligne s'explique par la lenteur de #Mélenchon pour répondre à #thinkerview

#upr #actu #présidentielle #2017
Valentin Villenave
3 months ago from quitter.se
#Mélenchon sur les violences policières. http://melenchon.fr/2017/02/15/theo-du-crime-a-la-provocation-deliberee/ (Est-il besoin de le dire, je suis entièrement d’accord.)

Théo : du crime à la provocation délibérée | Jean-Luc Mélenchon

Ce qu’a subi Théo est le scandale de trop. C’est un évènement d’une exceptionnelle gravité. Du fait de l’acte dont il est question. Des policiers violeurs, torturant par pur sadisme un passant dans la rue que leur avait signalé sa seule couleur de peau. Une inspection générale qui veut faire croire qu’enfoncer une matraque dans l’anus d’une personne en contrôle d’identité puisse être un accident. Une absence quasi-totale d’anticorps dans la profession qui ne dit pas un mot pour son honneur alors qu’elle est en majorité écœurée par le comportement de ses collègues, preuve qu’elle est déjà sous l’emprise d’un régime interne d’intimidations. Des syndicalistes policiers qui ont l’exclusivité de la parole pour la profession et qui couvre le crime et l’aggrave encore par des complaisances affichées avec le racisme le plus trivial (« bamboula » !!) complaisamment relayé par tout l’appareil médiatique rivalisant d’obscénité.
Krugor
4 months ago
Image/photo
  • L'universel est revenuhttps://www.lejournaldepersonne.com/2017/01/luniversel-est-revenu/Et je n'en reviens toujours pas !
  • Vivre l'utopie : https://www.youtube.com/watch?v=-wLH8veaVrw&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=66
  • IWW Belgique : « Renoncer à l’objectif du plein emploi » : http://www.revue-ballast.fr/iww-belgique-renoncer-a-lobjectif-plein-emploi/
Extrait : « On veut abolir le salariat, mais pas le salaire ! En fait, salaire à vie et abolition du salariat paraissent antinomiques mais reviennent largement à la même chose (en passant les détails pratiques qui peuvent être importants, mais dont on reparlera quand ce sera le moment propice) : à savoir le socialisme originel, autrement dit, à chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins. On peut considérer le salariat comme un rapport de subordination ou comme une modalité de répartition des richesses. Notre objectif est de mettre fin à l’aliénation que constitue le rapport de subordination, et non à la modalité de partage de la valeur économique. En ce qui concerne le revenu de base, on y voit un problème : il n’y a aucune remise en cause de la propriété lucrative, et donc de la violence du rapport de subordination »
  • Salaire à vie et revenu de base en débat : Bernard Friot et Baptiste Mylondo : http://www.revue-ballast.fr/salaire-a-vie-et-revenu-de-base/
  • Le revenu de base face aux défauts du RSA : https://www.youtube.com/watch?v=z9N0v4UGFHo
  • Conquérir la souveraineté populaire, sur la valeur et sur la monnaie : http://www.dailymotion.com/video/x27bph2_bernard-friot-et-frederic-lordon-chez-tropiques_news
  • Bernard Friot "La conférence gesticulée" : https://www.youtube.com/watch?v=ZuZz9NSOh10&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=1
  • Culture en Déclin - L'économie pour les nuls (vostfr, sous-titres à activer s'ils ne s'affichent pas, bas droite de la barre de lecture, à gauche du ptit engrenage) : https://www.youtube.com/watch?v=KyGtGg79DV4&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=16
  • Culture en Déclin - TCV : Trouble de la Consommation-Vanité (vostfr, sous-titres à activer s'ils ne s'affichent pas, bas droite de la barre de lecture, à gauche du ptit engrenage) : https://www.youtube.com/watch?v=_HJwBboyvAg&index=67&list=PL9C4E9847954BBFF4
  • Lettre d'informations : https://www.lejournaldepersonne.com/?wysija-page=1&controller=email&action=view&email_id=190
  • De l'info-scénario pour traiter une question d'actualité... Recueil de journaux pour Tous !
    https://www.lejournaldepersonne.com/category/recueil/
  • Pour soutenir l'artiste : abonnez-vous au journal de Personne : https://www.lejournaldepersonne.com/carte-dabonnement/
  • Vous pouvez vous offrir ou offrir l'ebook "Le manuscrit de Personne" au format kindle sur : http://www.amazon.fr/manuscrit-Personne-ebook/dp/B01BDRA116/
Il s'agit d'un recueil de textes sélectionnés parmi ceux que Personne a écrit pour son journal, des textes philosophiques, poétiques, politiques, spirituels etc. Pour plus de détails, voir la description et extrait sur la fiche amazon.

À savoir que si vous n'êtes pas en France, vous devriez pouvoir le trouver sur la version d'amazon de votre pays en faisant une recherche dessus avec le titre de l'ebook, "Le manuscrit de Personne", que les livres kindle peuvent être lus sur divers systèmes, pas uniquement sur les liseuses (cliquez, une fois sur la fiche, sur « Disponible uniquement sur ces appareils »), et que vous pouvez obtenir une application gratuite pour le lire (cf. la fiche amazon, du moins pour la version publiée sur amazon.fr).
  • Divers liens (art, actualité, alternatives diverses) : https://www.lejournaldepersonne.com/personneapersonne.php
#photo #photographie #vidéo #artiste #art #journal #philosophie #théâtre #histoire #scénariste #scénario #livre #politique #film #cinéma #culture #documentaire #économie #revenuuniversel #revenudebase #BenoitHamon #Hamon #ManuelValls #Valls #EmmanuelMacron #Macron #Mélenchon #JLM2017 #présidentielle #présidentielle2017 #présidentielles #France #individu #individualisme #particulier #universel #JeanLucMélenchon #conférence #salaireàvie #salaire #éco #Eco #presidentielle #primaires #primaire #primaire2017 #primairegauche #vote #élection #élections #élection2017 #BenoîtHamon #revenu #chomage #chômage #emploi #travail #JLM #philosophe #femme #actrice #ciné #philo #écrivain #utopie #ebook #information #info #amazon #kindle #littérature #abonnement #lejournaldePersonne #conte #actualités #poète #poème #poèmes #contes #annonce #auteur #auteure #infos #informations #news #JournaldePersonne #Journal-de-Personne #le-journal-de-Personne
Pascal Lamachère
4 months ago
Image/photo
  • L'universel est revenuhttps://www.lejournaldepersonne.com/2017/01/luniversel-est-revenu/Et je n'en reviens toujours pas !
  • Vivre l'utopie : https://www.youtube.com/watch?v=-wLH8veaVrw&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=66
  • IWW Belgique : « Renoncer à l’objectif du plein emploi » : http://www.revue-ballast.fr/iww-belgique-renoncer-a-lobjectif-plein-emploi/
Extrait : « On veut abolir le salariat, mais pas le salaire ! En fait, salaire à vie et abolition du salariat paraissent antinomiques mais reviennent largement à la même chose (en passant les détails pratiques qui peuvent être importants, mais dont on reparlera quand ce sera le moment propice) : à savoir le socialisme originel, autrement dit, à chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins. On peut considérer le salariat comme un rapport de subordination ou comme une modalité de répartition des richesses. Notre objectif est de mettre fin à l’aliénation que constitue le rapport de subordination, et non à la modalité de partage de la valeur économique. En ce qui concerne le revenu de base, on y voit un problème : il n’y a aucune remise en cause de la propriété lucrative, et donc de la violence du rapport de subordination »
  • Salaire à vie et revenu de base en débat : Bernard Friot et Baptiste Mylondo : http://www.revue-ballast.fr/salaire-a-vie-et-revenu-de-base/
  • Le revenu de base face aux défauts du RSA : https://www.youtube.com/watch?v=z9N0v4UGFHo
  • Conquérir la souveraineté populaire, sur la valeur et sur la monnaie : http://www.dailymotion.com/video/x27bph2_bernard-friot-et-frederic-lordon-chez-tropiques_news
  • Bernard Friot "La conférence gesticulée" : https://www.youtube.com/watch?v=ZuZz9NSOh10&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=1
  • Culture en Déclin - L'économie pour les nuls (vostfr, sous-titres à activer s'ils ne s'affichent pas, bas droite de la barre de lecture, à gauche du ptit engrenage) : https://www.youtube.com/watch?v=KyGtGg79DV4&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=16
  • Culture en Déclin - TCV : Trouble de la Consommation-Vanité (vostfr, sous-titres à activer s'ils ne s'affichent pas, bas droite de la barre de lecture, à gauche du ptit engrenage) : https://www.youtube.com/watch?v=_HJwBboyvAg&index=67&list=PL9C4E9847954BBFF4
  • Lettre d'informations : https://www.lejournaldepersonne.com/?wysija-page=1&controller=email&action=view&email_id=190
  • De l'info-scénario pour traiter une question d'actualité... Recueil de journaux pour Tous !
    https://www.lejournaldepersonne.com/category/recueil/
  • Pour soutenir l'artiste : abonnez-vous au journal de Personne : https://www.lejournaldepersonne.com/carte-dabonnement/
  • Vous pouvez vous offrir ou offrir l'ebook "Le manuscrit de Personne" au format kindle sur : http://www.amazon.fr/manuscrit-Personne-ebook/dp/B01BDRA116/
Il s'agit d'un recueil de textes sélectionnés parmi ceux que Personne a écrit pour son journal, des textes philosophiques, poétiques, politiques, spirituels etc. Pour plus de détails, voir la description et extrait sur la fiche amazon.

À savoir que si vous n'êtes pas en France, vous devriez pouvoir le trouver sur la version d'amazon de votre pays en faisant une recherche dessus avec le titre de l'ebook, "Le manuscrit de Personne", que les livres kindle peuvent être lus sur divers systèmes, pas uniquement sur les liseuses (cliquez, une fois sur la fiche, sur « Disponible uniquement sur ces appareils »), et que vous pouvez obtenir une application gratuite pour le lire (cf. la fiche amazon, du moins pour la version publiée sur amazon.fr).
  • Divers liens (art, actualité, alternatives diverses) : https://www.lejournaldepersonne.com/personneapersonne.php
#photo #photographie #vidéo #artiste #art #journal #philosophie #théâtre #histoire #scénariste #scénario #livre #politique #film #cinéma #culture #documentaire #économie #revenuuniversel #revenudebase #BenoitHamon #Hamon #ManuelValls #Valls #EmmanuelMacron #Macron #Mélenchon #JLM2017 #présidentielle #présidentielle2017 #présidentielles #France #individu #individualisme #particulier #universel #JeanLucMélenchon #conférence #salaireàvie #salaire #éco #Eco #presidentielle #primaires #primaire #primaire2017 #primairegauche #vote #élection #élections #élection2017 #BenoîtHamon #revenu #chomage #chômage #emploi #travail #JLM #philosophe #femme #actrice #ciné #philo #écrivain #utopie #ebook #information #info #amazon #kindle #littérature #abonnement #lejournaldePersonne #conte #actualités #poète #poème #poèmes #contes #annonce #auteur #auteure #infos #informations #news #JournaldePersonne #Journal-de-Personne #le-journal-de-Personne
Krugor
4 months ago

La Sécu : des origines à nos jours, histoire d'une révolution par Mathilde Larrère - Arrêt sur images



Vidéo 13min

#SécuritéSociale : Contre les "Libéraux" qui depuis des décennies ont tout fait pour affaiblir cette noble idée, et qui lui reprochent maintenant sa faiblesse, pour mieux pouvoir l'achever, voici la véritable histoire de la Sécurité Sociale ! Qu'il nous reste à protéger, ET à remettre sur pieds !



A voir absolument et à partager !

Et à titre d'info :
- cette intervention de #Mélenchon à propos de la Sécu : MÉLENCHON : SÉCURITÉ SOCIALE INTÉGRALE - EXPLICATIONS (Janvier 2017)- le propos de Gérard Filoche concernant L'évasion fiscale en France et dans l'Union européenne. (2015), qui a elle seule, si l'argent des voleurs revenait dans les caisses de l’État, comblerait immédiatement le fameux "trou de la Sécu", et bien plus encore... !!!!

#Santé #Médecine #Lobby #LobbiesPharmaceutiques #LanceurDAlerte #LanceurAlerte #FaucheursDeChaises #Dette #ArgentDette #Impôts #Impôt #Impots #Impot #revenu #EvasionFiscale #FraudeFiscale #Oligarchie #Merdia #Médias #Elections2017 #Élections2017 #CampagneElectorale #CampagneÉlectorale #CampagnesÉlectorales #Élections #Elections #Election #Assisté #Assistés #Parasites #LesParasites #PS #UMP #Macron #Fillon #ExtremeDroite #ExtrêmeDroite #Multinationales #GAFAM #GAFA #Fraudeur #Voleur #Etat #État #ÉtatFrançais #France #Pétrole #Oil #PicOil #PicDuPétrole #FinDuPétrole #Essence #Pouvoir #Économie #Alimentation #Écologie #Permaculture #Environnement #Informassue #Pauvre #Pauvres #Pauvreté #Pollution #Paupérisation

YouTube: La sécu : des origines à nos jours, histoire d'une révolution par Mathilde Larrère (Arrêt sur Images)

Retrouvez la suite de l'émission ici : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=9437 Sait-on que la Sécu, à sa naissance, fut bien davantage que la Sécu ...
Didier
4 months ago

La Sécu : des origines à nos jours, histoire d'une révolution par Mathilde Larrère - Arrêt sur images



Vidéo 13min

#SécuritéSociale : Contre les "Libéraux" qui depuis des décennies ont tout fait pour affaiblir cette noble idée, et qui lui reprochent maintenant sa faiblesse, pour mieux pouvoir l'achever, voici la véritable histoire de la Sécurité Sociale ! Qu'il nous reste à protéger, ET à remettre sur pieds !



A voir absolument et à partager !

Et à titre d'info :
- cette intervention de #Mélenchon à propos de la Sécu : MÉLENCHON : SÉCURITÉ SOCIALE INTÉGRALE - EXPLICATIONS (Janvier 2017)- le propos de Gérard Filoche concernant L'évasion fiscale en France et dans l'Union européenne. (2015), qui a elle seule, si l'argent des voleurs revenait dans les caisses de l’État, comblerait immédiatement le fameux "trou de la Sécu", et bien plus encore... !!!!

#Santé #Médecine #Lobby #LobbiesPharmaceutiques #LanceurDAlerte #LanceurAlerte #FaucheursDeChaises #Dette #ArgentDette #Impôts #Impôt #Impots #Impot #revenu #EvasionFiscale #FraudeFiscale #Oligarchie #Merdia #Médias #Elections2017 #Élections2017 #CampagneElectorale #CampagneÉlectorale #CampagnesÉlectorales #Élections #Elections #Election #Assisté #Assistés #Parasites #LesParasites #PS #UMP #Macron #Fillon #ExtremeDroite #ExtrêmeDroite #Multinationales #GAFAM #GAFA #Fraudeur #Voleur #Etat #État #ÉtatFrançais #France #Pétrole #Oil #PicOil #PicDuPétrole #FinDuPétrole #Essence #Pouvoir #Économie #Alimentation #Écologie #Permaculture #Environnement #Informassue #Pauvre #Pauvres #Pauvreté #Pollution #Paupérisation

YouTube: La sécu : des origines à nos jours, histoire d'une révolution par Mathilde Larrère (Arrêt sur Images)

Retrouvez la suite de l'émission ici : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=9437 Sait-on que la Sécu, à sa naissance, fut bien davantage que la Sécu ...
Krugor
6 months ago
Combien de #Tsipras faut-il à l’« insoumis » #Mélenchon pour admettre cette réalité : l’ #Europe n’a été conçue et ne peut fonctionner que dans l’intérêt de l’oligarchie ; et pour abandonner l’illusion qu’on pourrait la faire tourner dans l’intérêt des peuples, alors que son but fondamental est d’aliéner la liberté de ceux-ci ?

https://legrandsoir.info/les-dangereuses-ambiguites-de-jean-luc-melenchon.html

#UE #Frexit

Les dangereuses ambiguités de Jean-Luc Mélenchon -- Pierre LEVY

Combien de Tsipras faut-il à l'« insoumis » Mélenchon pour abandonner l'illusion qu'on pourrait faire tourner l'Europe dans l'intérêt des peuples ? L'Union européenne connaît la plus profonde crise de son histoire. Mais, par delà les drolatiques péripéties pré-électorales françaises, tant le PS que Les Républicains continuent de partager ce mantra qui leur (...)
Part_of You
6 months ago
Combien de #Tsipras faut-il à l’« insoumis » #Mélenchon pour admettre cette réalité : l’ #Europe n’a été conçue et ne peut fonctionner que dans l’intérêt de l’oligarchie ; et pour abandonner l’illusion qu’on pourrait la faire tourner dans l’intérêt des peuples, alors que son but fondamental est d’aliéner la liberté de ceux-ci ?

https://legrandsoir.info/les-dangereuses-ambiguites-de-jean-luc-melenchon.html

#UE #Frexit

Les dangereuses ambiguités de Jean-Luc Mélenchon -- Pierre LEVY

Combien de Tsipras faut-il à l'« insoumis » Mélenchon pour abandonner l'illusion qu'on pourrait faire tourner l'Europe dans l'intérêt des peuples ? L'Union européenne connaît la plus profonde crise de son histoire. Mais, par delà les drolatiques péripéties pré-électorales françaises, tant le PS que Les Républicains continuent de partager ce mantra qui leur (...)
Krugor
1 year ago from Diaspora
Rêveur D'Utopies Réelles wrote the following post:

view full size

Mon billet sur "Les axes fondamentaux de l’échiquier politique français en 2016" top5 des articles les plus lus de la semaine sur #AgoraVox http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/les-axes-fondamentaux-de-l-177371 #politique #démocratie #oligarchie #souveraineté #nation #france #mélenchon #sapir #bricmont #chouard #lordon #lepage #soral #berruyer #attali #BHL #PS #FN #eelv #partipirate #nouvelledonne #pcf #frontdegauche
older